La gauche radicale inquiète le gouvenement

Face à la multiplication d’actions parfois violantess, l’exécutif , inquiet, cherche à jouer  l’apaisement.

( Le Figaro ‘quotidien » des samedi 15 & dimanche 16 novembre 2014 )

Depuis la mort du jeune militant Rémi  Fraise tué par une grnade offfensive, le gouvernement  peine à se dépêtrrer des différents fronts de contestation qui essaiment à travers la France et où se mèlent les voix des écologistes, vdes membres de la gauche dure, des lycéents ou des étudiants. En première ligne, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, affronte sa pre!mière vraie secoussee Place Beauvvau et multiplie les appels au calme, soucieux d’éviter un embrasement du pays.  Samedi, plusieurs  apprls à manifester  uniront sydicats, associations  et partits plitiques dans les rues de Paris et dans une vingtaine de grandes villes dont Toulouse, Bordeauxx, Nantes ou Lton.

Editorial: Une petite minorité (15 & 16 novembre 2014 )

   

0 commentaire à “La gauche radicale inquiète le gouvenement”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Commentaires récents


Recyclage |
un été à Montréal |
belkaceminouredine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Linéaire B, les nouvelles i...
| thales09
| dinos